Autres informations et services officiels: www.belgium.be
Magazine d'information qui rassemble les fonctionnaires fédéraux
Membre de FED+ ?

Les fonctionnaires n’ont pas peur de comparer

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

En septembre, la campagne “Gaz-électricité : Osez comparer !” sera lancée dans les régions. Le SPF Économie s’est attelé au projet et a réussi à convaincre pas moins de 421 fonctionnaires de se prêter volontairement au jeu.

En raison de la concurrence limitée sur le marché belge de l’énergie, les prix sont généralement plus élevés dans notre pays que chez nos voisins. La lutte contre les prix forts est l’une des priorités du Ministre Johan Vande Lanotte et du Secrétaire d’État Melchior Wathelet. Ils ont notamment pris l’initiative de geler les tarifs de l’énergie.

Osez comparer

Le 1er janvier 2013, ce gel des prix prendra fin et la comparaison entre les différents fournisseurs s’amplifiera. De nombreux citoyens ne savent pas comment ou n’osent pas systématiquement comparer et changer de fournisseur, même si c’est désormais gratuit. La campagne ‘Osez comparer’, qui se déroulera du 17 au 28 septembre, devrait y remédier.

“Il faut encourager les citoyens à oser rechercher eux-mêmes l’énergie la moins chère”, explique Chantal De Pauw, porte-parole du SPF Économie. “Ils devraient utiliser les simulateurs de tarifs non seulement lorsqu’ils reçoivent leur décompte annuel, mais aussi quand leur situation familiale – et donc leur consommation d’énergie – change.”

Villes et communes

Pour sensibiliser le plus possible la population, une campagne d’information sera diffusée dans les villes et communes, où des fonctionnaires fédéraux donneront, avec les fonctionnaires régionaux, des séances d’information sur la comparaison des fournisseurs d’énergie. 473 communes participeront, ainsi que 8 CPAS, un Guichet de l’énergie en Wallonie et le conseil provincial du Luxembourg.

Task Force*

Chaque commune se verra attribuer au minimum deux fonctionnaires fédéraux en guise de soutien. “Au sein du SPF Économie, nous avons trouvé 291 volontaires”, souligne Chantal. “Nous avons aussi fait appel à la Task Force de Selor. Nous avons ainsi trouvé 102 volontaires de plus dans les autres SPF. Enfin, 28 volontaires du BIRB se sont manifestés.” Ces 421 fonctionnaires soutiendront chacun une commune pendant minimum 2 jours.

“Pour nous, il était important de pouvoir faire appel à la Task Force”, précise Chantal. “Pour offrir un service optimal aux communes, il était essentiel que nous réussissions également à convaincre des volontaires en dehors du SPF Économie. La Task Force nous a été d’un grand secours pour cela.”

*Lisez également : http://www.fedra.belgium.be/fr/mon-job-et-moi/breves/d/detail/faites-un-crochet-temporaire-par-un-autre-spf

 

 

réactions

Michel Van Hoegaerden a dit

Bien que très intéresse par les positions et le développement de Mme Geyduschek, je ne pense pas qu'élever en permanence l'humain au dessus de sa bestialité est pertinent. La bestialité de l'humain est partie de lui et n'est ni en dessus ni ailleurs par rapport à l'esprit. Elle est et nous a aussi amenée durant tant de siècle à ce que nous sommes. Aussi si ma première réaction à ce cliché a été de sourire, je n'ai pas honte et ne me mortifie pas ex-post sur l'immoralité éventuelle de ce sourire. J'imagine qu'une majorité de personnes, hommes ou femmes vont sourire, pour différentes raisonspar amusement ou par dédain, mais elles vont réagir à bon compte dans une vulgarité toute relative. Disons plutôt une gauloiserie d'ailleurs qu'une vulgarité. Dès lors qu'il y a réaction, il y a atteinte des objectifs pour une campagne. Et si le moyens ne me semble pas honteux, tant mieux s'il permet d'attendre les fins recherchées. ... Par contre je ne vois aucun racisme dans cette image, ... Mais éventuellement il est des éléments subliminaux qui m'échappent.

GEYDUSCHEK LAURENCE a dit

Se voulant humoristique, le visuel utilisé est immergé dans la vulgarité. Il ne s'agit pas d'un humour auquel on est - ou pas - sensible, mais des leviers utilisés, qui sont inacceptables. Le SPF ne vend pas de la bière aux fêtes d'octobre à Münich. Il propose d'aider intelligemment le public. Le visuel crie l'inverse. Le contenu des visuels exclut de facto les femmes (qui représentent pourtant 50% du public-cible, soit les personnes qui comparent pour épargner). Comme Freud l'écrit et comme ces visuels nous le rappellent crûment, les femmes "n'ont rien dans le caleçon" - les voilà exclues de cette comparaison. En toute logique, plusieurs collègues masculins m'ont immédiatement demandé s'il existait un équivalent féminin de l'affiche, montrant deux paires de seins... ce qui met en exergue le problème fondamental du visuel de cette campagne. En outre, il rabaisse le consommateur (car c'est à lui que le SPF s'adresse) à un animal plus ou moins bien membré (le stéréotype lié à la taille du sexe masculin recouvre en réalité une bestialisation de l'homme noir, cf. livre de Serge Bilé, éditions Le serpent à Plumes, 2005). Le visuel impliquant un Asiatique que j'ai eu l'occasion de voir circuler est, de ce point de vue, particulièrement inacceptable. De mon point de vue, un SPF ne peut insulter frontalement le public qu'il doit servir. Ce visuel le fait pourtant. Il met en avant notre sexualité et il nous y réduit.

Maurice CHARLES a dit

Het idee om consumenten te stimuleren om de aanbiedingen van de verschillende energieleveranciers te vergelijken en er conclusies uit te trekken is legitiem. Anderzijds is de gebruikte foto voor deze "Energie Campagne" en de bijbehorende boodschap een bewijs van slechte smaak en gaat ze in tegen de waarden die onlangs door het personeel van de FOD Economie gekozen werden. Voorts stipuleert punt 9. van het deontologisch kader voor de ambtenaar van het federaal administratief openbaar ambt (BS 27/8/2007) : "De hiërarchische meerderen waken over de eerbiediging van de waardigheid van de ambtenaren.” De boodschap gaat absoluut tegen deze eis van waardigheid in en versterkt de vooroordelen die nog steeds te vaak gemaakt worden tegen de openbare diensten. Maurice CHARLES, Adviseur generaal.

Maurice CHARLES a dit

L'idée d'encourager le consommateur à comparer les offres des divers fournisseurs d'énergie pour en tirer ses conclusions est légitime. En revanche, la photo utlilisée pour la " campagne Energie" et le message qui l'accompagne témoignent d'un mauvais goût et vont à l'encontre des valeurs récemment choisies par le personnel du SPF Economie. Par ailleurs, le point 9. du cadre déontologique pour les agents de la fonction publique fédérale (MB 27/8/2007) stipule : " Les supérieurs hiérarchiques veillent au respect de la dignité des agents. " Le message ainsi véhiculé va incontestablement à l'encontre de cette exigence de dignité et renforce les préjugés qui sont encore trop souvent colportés à l'égard des services publics. Maurice CHARLES, conseiller général.

Fedra redactie iov Chantal De Pauw, FOD Economie a dit

De campagne "Gas-Elektriciteit: durf vergelijken!" wordt ontwikkeld binnen de bestaande werkingskredieten 2012 van de FOD Economie. Met andere woorden zonder bijkomende middelen. Dus is er geen geld om een grote media campagne op te zetten. Toch willen we dat de campagne opgemerkt tussen de veelheid aan informatie die wordt verspreid in de energiesector, vandaar dit "originele" campagne beeld. Dit beeld wordt gebruikt op de website van de FOD Economie en op een flyer die tijdens de campagne wordt verspreid. Voor de zitdagen in de gemeenten werden 3 affiches ontwikkeld die uitgaan van een specifieke situatie van de consument bij zijn zoektocht naar de meest gepaste gas- en elektriciteit leverancier. De keuze van deze foto kwam er na nauw overleg en goedkeuring van de kabinetten van minister Johan Vande Lanotte en staatssecretaris Wathelet en werd eveneens goedgekeurd door de stuurgroep die de ontwikkeling en het verloop van de campagne begeleid. Collega Maurice Charles werd hiervan op de hoogte gesteld door de Voorzitter van de FOD Economie, de heer Jean-Marc Delporte. Chantal de Pauw, woordvoerster FOD Economie

Archives: Mon univers & moi

Yes/No dialog

Oui Non Fermer x

Stuur naar een collega

Fermer x

Login

Fermer x
Fermer Fermer x

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Fermer Fermer x

Content dialog

Fermer Fermer x